L’HOMME QUI TOMBE
de Don DELILLO 

Après la création d’une pièce, puis d’une nouvelle, c’est un roman  de Don DeLillo – m’accompagnant de longue date – qui me permet de continuer à tisser des liens étroits entre notre grammaire méta-théâtrale et la littérature puissante de cet auteur.
Il s’agit aujourd’hui, à travers cette oeuvre polyphonique, d’aborder la face la plus intime de  la violence et du terrorisme – en mettant en scène les parcours parallèles d’une famille de Manhattan affectée par les attentats, et la vie d’un jeune homme impliqué dans la cellule terroriste dans les mois qui précèdent le 11 Septembre.
Une manière de continuer à contorsionner le temps de la représentation, en permettant au public d’être envahis par un spectacle total, et sensoriel.
Une grammaire théâtrale, qui fait de nos spectacles des points de contact entre la littérature, la musique, et le cinéma – en leur empruntant leurs armes visuelles, musicales, et sonores.
Cette grammaire sensitive – que nous développons chaque fois aux côtés des acteurs/actrices –  s’agencera autour du texte de Don Delillo comme une tentative de compréhension de la violence.
Ce spectacle est aussi une manière de s’autoriser à dialoguer avec le Mal à la lumière d’une bougie, en observant la genèse d’un tel événement dans la vie intime d’un jeune homme en pleine construction, pour un acte voué à la pleine destruction.
Nous savions tous où nous étions, ce 11 Septembre 2001 – et si l’impact dans nos vies est aujourd’hui aussi singulier que collectif, je reste intimement convaincu que, ce jour là, jeune adolescent – au-delà des postes de télévision, du discours ambiant, des radios, des journaux – j’ai senti notre humanité tout entière être emportée dans un mouvement total de l’Histoire, pour entrer brutalement dans ce 21ème siècle qui me fascinait tant.

Traduction Marianne Véron
Adaptation, scénographie & mise en scène Simon Mauclair
Assistanat Charlotte Cobos & Pépita Car
Musique & création sonore Allan de la Houdaye
Création lumière Jérôme Dumas & (en cours)
Cadrage Matthieu Ponchel & (en cours)
Régie vidéo Léa Sallustro & Alexandre Machefel
Régie son & HF Christophe Dupuis & Clément Janvier
Regie plateau Vincent Carpentier & (en cours)
Maquillage & habillage Christine Ducouret
Accessoires Vincent Carpentier, Pépita Car & Amandine Chaffard 
Chargée de production/admnistration Léonie Poloniato & (en cours)
Distribution Ashille Constantin, Isabella Olechowski, Natalie Royer, Bernard Vergne, (distribution en cours).

Production Cornerstone 

Co-production  Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin/ Scène Nationale d’Aubusson / L’Odyssée – Scène Conventionnée de Périgueux / Scène Nationale du Sud-Aquitain / Théâtre la Coupe d’or – Scène Conventionné de Rochefort / Théâtre Roger Barat – Herblay  / Le Gallia – Scène Conventionnée de Saintes / OARA – Office Artistique de la Nouvelle-Aquitaine 

Soutiens  Ville de Limoges / Région Nouvelle-Aquitaine/ Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Nouvelle-Aquitaine / ADAMI / Fond d’insertion de l’Académie – École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin

 Construction des décors & des costumes Ateliers du Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin

 Création du 13 au 22 Septembre 2021 / Scène Nationale du Sud-Aquitain

DIFFUSION 2021/202
2

23 & 24 Septembre 2021 / Scène Nationale du Sud-Aquitain 
05 Octobre 2021 / Scène Nationale d’Aubusson 
8 Octobre 2021 / L’Odyssée – Scène Conventionnée de Périgueux
11 et 12 Octobre 2021 / Centre Culturel Municipal Jean Gagnant – Limoges
14 Octobre 2021 / Le Gallia – Scène Conventionnée de Saintes 

16 Octobre 2021 / L’Horizon – La Rochelle
19 et 20 Octobre 2021 / Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin
9 & 10 Novembre 2021 / La Coupe d’Or – Scène Conventionnée de Rochefort
17 Novembre 2021 / Centre Culturel Yves Furet – La Souterraine
19 Novembre 2021 / L’Eden – Saint Jean d’Angely
23 Novembre 2021/ Théâtre Roger Barat – Herblay
22 Octobre 2021/ La Mégisserie – Scène Conventionnée de Saint-Junien
07 Janvier 2022 / Théâtre de Châtillon 

______________