L’ANGE ESMERALDA

 Au cœur d’un quartier déshérité du Bronx, deux sœurs religieuses – Edgar & Gracie – se lient d’un deal illicite avec Ismael – chef de gang et gardien du quartier – pour offrir de quoi manger aux habitants miséreux, et protéger les enfants des rues. C’est dans cette jungle urbaine du quart monde américain que leur apparaît la jeune orpheline Esmeralda, avant de disparaître dans les déchets environnants.  Frappée par cette apparition, Sœur Gracie n’a qu’une idée : retrouver l’enfant pour la sauver d’une mort certaine. Le destin des habitants devient alors étroitement lié à celui d’Esmeralda, qui représente toute la beauté et la misère de leur existence : 
«…un répit, dans l’infinie tristesse du quartier ».
En semblant mêler Le Livre de la jungle et Notre-Dame de Paris au coeur d’une histoire populaire du Bronx, Don DeLillo développe en quelques pages une des histoires les plus bouleversante de toute son oeuvre. Cette nouvelle – qui clôturait initialement son roman de 1500 pages Outremonde – porte aujourd’hui cette même intensité, tout en l’isolant au fait divers d’une banlieue populaire. Don DeLillo orchestre ainsi – sur les murs d’un quartier abandonné de l’Amérique contemporaine – le destin d’une enfant des rues, et la réaction mystique de ses habitants.

                                                                                                                                                                                                                                                                                             Simon Mauclair


de
 Don Delillo
Traduction Marianne Véron
Adaptation, mise en scène & scénographie Simon Mauclair
Assistanat Charlotte Cobos
Création sonore et musicale Allan de la Houdaye
Création lumière Gérard Gillot
Régie lumière (en alternance) Pierre Desrues, Anthony Cantau, Jérôme Dumas.
Création vidéo Alexandre Machefel & Matthieu Ponchel
Accessoiriste Amandine Chaffard
Création costumes Salomé Rekkas & Valentine Issanchou
Chargée de production/Diffusion Léonie Poloniato
Avec Ashille Constantin, Isabella Olechowski, Natalie Royer
 

 

Production Cornerstone

Coproduction Scène Nationale d’Aubusson / Scène Nationale du Sud-Aquitain / L’Odyssée – Scène Conventionnée de Périgueux /  OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Soutien Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Nouvelle-Aquitaine / Ville de Limoges / ADAMI / Fond d’Insertion de l’Académie – École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin 

Aide à la diffusion OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine

Remerciements Jérôme Bardeau, Clara Moulin-Tyrode, Alain Pinochet, Eugénie Tesson, Gérard Forges, Clémence Gros, Yuri Namestnikov, Teymuraz Glonti, Marine Cerles, Mathias Labelle, Medhi Toutain-Lopez.

L’Adaptation de « L’HOMME QUI TOMBE et L’ANGE ESMERALDA » est représentée dans les pays de langue française par Dominique Christophe / l’Agence, Paris en accord avec Abrams Artists & The Wallace  Literary Agency, New York.